- Téléchargez le journal du copain du mois de décembre 2018 -

Articles parus dans la catégorie : L'usine à sons

L'usine à sons - 63 CUNLHAT

Lucky BLONDO


    Gérard Blondiot est un outsider dans le bouillonnement rock-twist des années 60.
Notre homme est le leader d'un groupe nommé "Baby Gérard et les Schmolldus", mais comme il faut que ça sonne "américain", la formation va se muer en "Lucky Blondo & les Lucky Stars". Un premier 45 tours sort sous ce nom début 1962 avec pour titre : "Betty et Jenny", et c'est le bide ! Le 45 tours suivant avec "Multiplication" (un "madison-twist" emprunté à l'Américain Bobby Darin) sera mieux accueilli. Il faut attendre le troisième opus pour que le succès sourie à Lucky et ses potes, le titre "Sheila", paroles françaises de Claude Carrère (voir le N° 6 consacré à Sheila). Il embraye aussitôt sur le thème d'une nouvelle danse en enregistrant "C'est le mashed potatoes"
Sur sa lancée, Lucky Blondo va obliquer doucement vers une carrière de crooner avec "Au cœur du silence" et "Vous souvenez-vous" dès 1963. Après "J'ai un secret à te dire", emprunté à un quatuor encore débutant nommé The Beatles, notre crooner franchit carrément le pas avec "Sur ton visage une larme", extrait en 1964 du répertoire de l'Italien Bobby Solo "Una lacrima sul viso", lequel en enregistrera une version française, vu le succès de celle de Blondo. En 1965, celui-ci enfonce le clou avec "Des roses rouges pour un ange blond", d'après "Red roses for a blue lady", d'un obscur crooner américain nommé Vic Dana.
L'année suivante, malgré une version française de la chanson du film "The Cincinnati kid", notre vedette amorce une descente et décide de quitter le métier à la fin de la décennie, pour se lancer quelques années plus tard dans la publicité (on reconnaîtra souvent sa voix dans certaines pubs télé).
Après un retour assez marquant en 1977 avec un album consacré à Elvis Presley, la roue tourne et "Gégé" ne semble plus se consacrer désormais qu'à son autre passion… le vélo !

                             Michel Gosselin


Photo : 45 tours "Des roses rouges pour un ange blond", le plus grand succès de Lucky Blondo, en 1965.

Sur Radio-Arverne 100,2 FM, découvrez chaque week-end les pépites de la discothèque de l’Usine à Sons.
Diffusion de l’émission “Face A - Face B” le samedi à 11h 30 et le dimanche à 17h 30.
Ecoutez Radio Arverne sur le Net : http://radioarverne.homelinux.com:8000


Visitez "L'USINE A SONS", Musée du disque et du son,

Route de l'Alleyras, à CUNLHAT, tel : 04 73 72 37 30

site Internet : www.usineasons.com

- Le Copain, journal Gratuit du bassin d'Ambert et ses environs -
- 5 route d'Ambert, 63120 Courpière -

Création Elforia Design