- Téléchargez le journal du copain du mois de décembre 2018 -

Articles parus dans la catégorie : Jardin

Le conseil jardin du mois

Planter les Poireaux


Légume incontournable au potager; assez facile à cultiver, néanmoins je me suis aperçu que beaucoup de jardiniers avaient des difficultés pour obtenir de beaux poireaux.

1°  Le choix de la variété est primordial selon l’époque de culture. Il existe en effet des variétés d’été et d’automne et des variétés d’hiver ou de conservation. Elles sont nombreuses et dépendent des utilisations souhaitées. Il convient donc de prêter une grande attention à l’origine des plants également sur l’aspect sanitaire.

2° Le terrain et l’exposition sont importants car ce légume est exigeant et valorise bien les résidus de récolte. Pour ma part je privilégie une culture de pois qui laisse dans le sol des résidus d’azote bénéfiques aux poireaux.

3° La plantation des poireaux d’hiver se fera actuellement dans la plupart des régions d’Auvergne. C’est sans aucun doute l’opération déterminante pour la réussite de la culture.
procéder à l’habillage en éliminant la moitié des feuilles et en taillant également de moitié les racines « en brosse »

     -   tracer un sillon assez profond sur un sol bien ameubli et planter les poireaux sans    courber les racines jusqu’aux premières feuilles. Bien borner avec le plantoir et arroser au goulot pour tasser le plant.

 -   Au bout de quelques jours les poireaux ont développé leurs feuilles, il faut griffer le sol pour combler le sillon de plantation.

      -   Enfin au cours de l’été on butte les poireaux afin d’obtenir un fût long et très blanc.       Cette opération pourra être judicieusement renouvelée avant les grands froids.

Les poireaux se conservent sur place et se consomment selon les besoins.

par Jean-Claude Jardillet,
le jardinier de France Bleu Pays d'Auvergne.


 

EN AOÛT, LE JARDIN REDEMARRE...

Avec le mois d’Août débute au jardin une deuxième saison. Les jardiniers parlent d’arrière saison propice à de nombreuses cultures.
Selon le grand principe qui consiste à ne jamais laisser le terrain nu, dès qu’une plate bande sera libérée aussitôt une autre culture pourra être installée.
D’abord pensons aux engrais verts qui enrichissent le sol en le structurant, la moutarde, le trèfle, voire les céréales sont des plantes à  recommander. Pour ma part, j’utilise les haricots qui poussent rapidement en cette saison et qui constituent un excellent engrais vert si le froid les surprend avant la récolte. Par contre si l’automne est clément, on récoltera des quantités d’haricots verts sans difficultés.
Pour ne pas être en panne de salades au cours des prochains mois, pensez dès maintenant à semer la mâche sur un sol bien tassé, c’est également la pleine saison des chicorées et scaroles.
En Août on sème les épinards, ils pourront être récoltés dans quelques semaines et donneront encore une bonne récolte au printemps à condition de bien choisir la variété (celle qui ne monte pas à graine trop rapidement).
Après la récolte des pommes de terre on plante les fraisiers à racine nue. Ils seront ainsi bien installés avant l’hiver.
En terre légère, c’est la saison des légumes d’hiver - raves, radis noirs….
Enfin au jardin d’agrément, n’oubliez pas les semis de bisannuelles qui fleuriront au printemps – pensées, giroflées, myosotis, roses trémières, lupins, delphiniums…….
Décidément, il n’y a pas de saison creuse au jardin.

- Le Copain, journal Gratuit du bassin d'Ambert et ses environs -
- 5 route d'Ambert, 63120 Courpière -

Création Elforia Design